Le Forum du Youpi Youpi Fan-Club Show

Tu es plutôt ciné ou manga? Sérieux ou déconneur ? Au lieu d'aller sur un seul forum bien précis, viens vite te défouler ici !
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Héritiers maudits, vraiment ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Seth

avatar

Féminin
Nombre de messages : 86
Age : 31
Date d'inscription : 01/06/2004

MessageSujet: Héritiers maudits, vraiment ?   Dim 27 Juin à 19:33

Titre : Héritiers maudits, vraiment ?
Auteur : Seth
Blog : http://20six.fr/sethshinnokami
Émail : sethshin@aol.com
Genres : fantasy, humour (c'est tout pour l'instant)
Disclaimer : Tous les personnages m’appartiennent, aussi si vous les empruntez sans m’en demander la permission, vous pouvez être sûr que je vous lâche Shin au c*** ! ! !
OST : “Tigre et Dragon”, "Rammstein"
Petit mot de l’auteur : À l’origine, il y avait plusieurs nouvelles issues de pari. C’étaient des POV d’amies différentes racontant leurs aventures. Mais à un moment, je me suis retrouvée bloquée. J’ai donc reprit l’histoire pour la seconde fois mais à la troisième personne et avec des détails ajoutés. Certains des chapitres de cette version n’existaient pas dans l’ancienne, c’est seulement pour mieux expliquer le pourquoi du comment. Le prologue est un de ces passages ajoutés.



Prologue

L’ombre se posa silencieusement sur le petit chemin de terre. Les deux grandes ailes sombre se replièrent sur elles-mêmes et disparurent en un rien de temps, sans un bruit. Les bois étaient déserts à cette heure-ci de la nuit. L’endroit même était inhabité depuis des années.
Pas un son ne troublait le calme et le silence de la nuit.
L’ombre s’avança en silence, en donnant l’impression qu’elle glissait au-dessus du sol. À croire qu’elle flottait.
La forme se dirigea vers les ruines d’un ancien château.
Chose étrange, malgré le mauvais état de la bâtisse, la porte et les fenêtres étaient toujours intactes.
La silhouette poussa la porte, qui s’ouvrit en grinçant sinistrement.
L’ombre se figea et tendit l’oreille. Seul le hululement lointain d’une chouette troubla la tranquillité de la forêt et de ses alentours.
Rassuré, l’inconnu se remit en marche, toujours sans un bruit.
S’engageant dans un couloir faiblement éclairé par la lumière de la pleine lune, la forme passa devant une pièce, puis une autre, et encore une troisième. La personne s’arrêta quelques mètres après cette dernière. Un regard autour pour s’assurer de son esseulement, et une voix grave s’éleva, entonnant des mots ne ressemblant de près ou de loin à aucun dialecte ou langue connu à ce jour par les humains.
Un passage s’ouvrir devant la forme, qui arrêta de plasmodier.
L’ombre s’engagea dans les ténèbres d’un tunnel descendant dans les profondeurs de la terre et l’ouverture se referma en silence.
Se retrouvant dans l’obscurité la plus totale, la silhouette murmura quels mots et les torches fixées au mur éclairèrent un long escalier, que la personne entreprit de descendre calmement et sans se presser.
Au bout d’un moment, quelques minutes ou quelques heures, personne ne saurait le dire, la forme arriva dans une vaste salle peu éclairée. Seule une grande table et quatre chaises, situées au centre de la pièce, la meublaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoshitsu
Invité



MessageSujet: Re: Héritiers maudits, vraiment ?   Dim 27 Juin à 19:39

Quel suspense!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Seth

avatar

Féminin
Nombre de messages : 86
Age : 31
Date d'inscription : 01/06/2004

MessageSujet: Re: Héritiers maudits, vraiment ?   Lun 28 Juin à 12:24

Deux personnes étaient déjà arrivés et discutaient à voix basses, assit autour de la table. Quatre enfants se tenaient dans un coin de la pièce. Le plus grand d’entre eux leva la tête quand l’ombre entra dans la pièce. Il repoussa doucement la petite fille qui s’était endormie sur son épaule et lui déposa délicatement la tête sur sa cape, pliée pour lui servir d’oreiller. Les deux autres enfants, une fillette et un petit garçon, étaient eux aussi entrains de dormir.
Le garçon se leva et s’approcha de la silhouette. La conversation s’était tue entre les adultes.
-Bonsoir, Seigneur Tetsuya, fit l’enfant d’un air grave.
Ses yeux rouges sanglants, signe de son appartenance à la race des Vampires, étaient calmes et sereins, comme rassurés par la présence de la forme. Ses cheveux noirs jais, de la même couleur que ses vêtements, contrastaient énormément avec la pâleur de sa peau. Son visage portait le trait commun de la famille Sangre : les yeux bridés.
-Tu es en retard Tetsuya, dit un des deux hommes en tournant son regard doré vers l’ombre.
Ses cheveux argentés tombaient en cascade jusqu’au bas de son dos. Deux petites oreilles de renards, signe caractéristique des Yohkos, surmontaient sa tête. Grand et mince, il était habillé d’une tunique blanche et d’un pantalon, légèrement bouffant aux pieds, de la même couleur.
-Laisse Jiang, fit l’autre en secouant la tête de droite à gauche. Le principal, c’est qu’il soit présent.
Le dénommé Jiang haussa les épaules.
Celui assit en face de lui sourit chaleureusement à la silhouette. Ses oreilles en pointes, comme le sont celles des Elfes, dépassaient de sa fine chevelure bonde. Ses yeux verts, aussi amicaux que son sourire, réchauffaient le cœur de ceux qui croisaient son regard. Il portait une tunique et un pantalon aussi verts que les feuilles de la forêt où habitaient ceux de sa race.
Tetsuya enleva sa cape. Ses cheveux blancs étaient attachés en catogan. Son regard rouge semblait transpercer les gens, lisant au plus profond de leurs âmes. Sa peau était foncée par le soleil, signe qu’il sortait beaucoup de sa demeure. Deux grandes cornes écarlates sortaient de son front, rendant son apparence encore plus terrifiante. La taille de ses cornes montrait le rang et la puissance qu’il possédait en tant que fils d’Archidémon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth

avatar

Féminin
Nombre de messages : 86
Age : 31
Date d'inscription : 01/06/2004

MessageSujet: Re: Héritiers maudits, vraiment ?   Dim 18 Juil à 15:37

je viens de me rendre compte que j'avais completement oublié de poster la fin de l'intro, gomen ne ^^;;;;


Il passa tendrement la main dans les cheveux du jeune Vampire.
-Bonsoir, Akaaki, fit-il en souriant légèrement. Jiang, Lin, ajouta-t-il à l’attention du Yohko et de l’Elfe.
Il alla s’assoire aux côtés de Jiang et Akaaki se plaça près de Lin.
-Comment vont-elles ? demanda le Démon en désignant les enfants endormis d’un signe de la tête.
-Aussi bien que peuvent l’être des orphelins qui manquent de se faire assassiner à chaque instant, répondit le Yohko, ses oreilles se plaquant contre son crâne en signe de tristesse.
-Mais si nous te les confions, continua l’Elfe d’un ton plein d’espoir, ils seraient en sécurité. Qui oserait s’attaquer aux gens résidants chez le fils de Bélial...
-Lin, tu sembles oublier que j’ai une femme et un fils à protéger également, coupa Tetsuya. Et même si ce n’était pas le cas, je refuserai de les prendre. Tu serais étonné d’apprendre les nombres de personnes qui ont tenté de me tuer. Aomizu, mon aîné, en a fait les frais, termina-t-il, une expression douloureuse sur le visage.
Lin et Jiang ne pipèrent mot. Ils savaient tous deux que Tetsuya ne s’était jamais pardonné la mort de son premier fils.
Malgré les rumeurs qui couraient sur les Démons, aussi bien dans ce monde que dans celui des Humains, rares étaient ceux qui étaient réellement malfaisants dans la région. Ceux qui usaient de leurs pouvoirs pour semer le Mal habitaient plus au Sud et travaillaient en tant que mercenaires, pour la plupart.
Le silence se fit dans la pièce, seulement troublé par les respirations calmes et régulières des enfants. Ce fut Akaaki qui y mit fin.
-S’ils ne sont pas en sécurité ici, il faut les envoyer autre part, fit le Vampire en croisant résolument ses petits bras.
-Développe ta pensée, demanda le Démon en se penchant vers le garçon, intéressé.
Tetsuya étant le parrain d’Akaaki, il connaissait assez bien le jeune garçon, et savait qu’il était plus intelligent que la plupart des enfants de son âge. Peut-être parce qu’il avait dû très tôt s’occuper de sa cadette, Akahikari, leurs parents étant morts alors qu’il n’avait même pas quinze ans, âge très jeune pour un vampire immortel.
Akaaki prit une grande inspiration et se lança.
-On peut essayer de les envoyer dans le Ningenkaï… commença-t-il timidement.
-Il en est hors de question ! s’exclama le Yohko en se levant brutalement. Les envoyer là-bas, cela veut dire signer leurs arrêts de mort ! Leurs poursuivants ne mettront pas longtemps à repérer leurs auras en dehors du Makaï !
-Pas si on scelle leurs pouvoirs, intervint Lin, comprenant la pensée d’Akaaki. Il faudrait aussi leur donner leur apparence d’humaines. Je connais plusieurs familles de non-Humains dignes de confiance habitants dans le Ningenkaï…
Tetsuya se laissa aller contre le dossier de sa chaise, les yeux mi-clos, tandis que le Yohko se rasseyait en soupirant. Tous attendaient le verdict du Démon, car ils avaient besoin de ses pouvoirs pour arriver à ouvrir un portail vers le monde des Humains.
Le fils de Bélial pesait le pour et le contre de la situation. Les trois enfants devaient absolument rester en vie, et pour cela, les envoyer dans le Ningenkaï semblait la meilleure des solutions. Mais là-bas, aucuns d’entre eux n’auraient le pouvoir de les surveiller. À moins que…
-Il faudrait qu’au moins une personne en qui nous avons une totale confiance y aille avec eux, murmura lentement le Démon. Leurs pouvoirs seront scellés et personne autre que nous ne pourra leurs redonner une apparence normale une fois métamorphosés en Humains.
-Qui proposerais-tu ? demanda Jiang. Je ne connais personne d’assez fou pour renoncer à ses pouvoirs, même si c’est pour protéger ces enfants, expliqua-t-il.
-Si, moi.
Les quatre têtes se tournèrent vers la voix qui venait de s’élever.
Elle appartenait à un enfant semblant avoir une dizaine d’années humaines, aux cheveux blancs et aux yeux bleus comme la glace. Ses ailes, en peau blanche presque translucide, étaient repliées dans son dos. Il était d’une pâleur maladive.
Tetsuya se leva brusquement.
-Que fais-tu ici ? siffla-t-il, l’air en colère.
L’enfant ne répondit, mais passa sa main dans son dos, pour la ramener devant lui, couverte de sang.
-Ils ont eu maman, furent ses derniers mots, avant qu’il ne s’évanouisse.
-AOYUKI !!!!
Tetsuya se précipita vers le garçon, suivi de près par Jiang, Lin et Akaaki.
Le Yohko écarta les autres avec autorité.
-Laissez-moi faire, murmura-t-il en déchirant la tunique foncée de l’enfant de bas en haut, dévoilant une large plaie, faite sans nul doute par l’épée d’un Orc.
Jiang fouilla un moment dans sa chevelure argentée pour trouver une graine.
Une fois celle-ci dans sa main, elle grossit, jusqu’à éclore et devenir une magnifique fleur bleu foncée.
Délicatement, le démon-renard écarta les pétales, et puisa une étrange substance au cœur de la plante, qu’il étala doucement sur la blessure.
La plaie se referma à vue d’œil et finit par disparaître presque complètement, ne laissant derrière elle qu’une cicatrice qui ne disparaîtrait sans doute jamais.
Le Yohko se releva en époussetant les genoux de son pantalon, puis il se tourna vers Tetsuya.
-Tu le connais ? demanda-t-il en baissant la tête sur le côté.
Le Démon ne répondit pas tout de suite.
Il s’agenouilla auprès de l’enfant et le prit tendrement dans ses bras.
-C’est mon fils, finit-il par murmurer. Aoyuki.
Sa voix était rauque, brisée.
Personne ne parla, respectant la douleur et la tristesse de Tetsuya.
Tous comprirent alors à quel point leur idée de confier les héritiers au Démon était mauvaise.
Si même la vie de son fils, alors qu’il était dans la demeure protégée de l’Archidémon, était menacée, ça voulait dire qu’il n’y avait aucun autre endroit dans le Makaï où les enfants seraient en sécurité.
Aoyuki finit par ouvrir les yeux, et son regard tomba sur le visage de son père, contre qui il se serra un peu plus.
-Ils ont eu maman, redit-il, le visage inexpressif, mais une douleur sans borne brillant dans ses grands yeux.
Le Démon se contenta de resserrer son étreinte autour de son fils.
-Je veux accompagner les héritiers, continua Aoyuki.
Il se leva difficilement et regarda Jiang, Lin et Akaaki, le dos tourné à son père.
-Je les protègerai, ajouta-t-il en plantant son regard dans celui de chacun. J’en suis capable.
Derrière lui, Tetsuya se prit la tête entre les mains, ses pensées se bousculant douloureusement sous son crâne.
Quand il se redressa, sa décision était prise.
-Je scellerais les pouvoirs des héritiers, dit-il, après que vous leur aillez donner une forme humaine. Aoyuki les accompagnera dans le Ningenkaï et sera chargé de les protéger. Il faudra également les faire oublier leur passé.
-Es-tu sûr de ce que tu fais, Tetsuya ? demanda Lin, le regard inquiet.
Le Démon posa une main paternelle sur le crâne de son fils et eut un sourire tendre.
-Ce qu’il s’est passé aujourd’hui prouve à quel point le Makaï est dangereux pour les petits-enfants d’un Archidémon. Si protéger mon fils veut dire l’éloigner de moi, je le ferais.
Aoyuki prit la main de son père et la serra fortement, le visage baissé.
Jiang soupira et ferma les yeux, le temps d’assimiler toutes ces informations.
-Quand commençons-nous ? finit par demander Akaaki, son regard rouge sang posé sur le fils du Démon.
-Maintenant, répondit Tetsuya. Plus vite se sera fait, plus vite ils seront en sécurité.
Et il se dirigea vers les enfants endormit.

Plus tard dans la nuit, un portail vers le monde des humains s’ouvrit.
Il avala quatre enfants, que le destin sépara de leurs derniers parents.
Le plus âgé de ses enfants partit, le cœur lourd de quitter son père, et ses épaules chargées du poids du souvenir des horreurs que ses jeunes yeux avaient déjà vu.
Il était le seul à s’éloigner en savant ce qu’il était réellement.


C’est ainsi que commence l’épopée des Héritiers Maudits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MELKOR

avatar

Nombre de messages : 197
Age : 40
Localisation : le vide intergalactique
Date d'inscription : 05/06/2004

MessageSujet: Re: Héritiers maudits, vraiment ?   Dim 18 Juil à 23:37

Cool Exclamation

J'espère qu'ils sont bien maudits ces héritiers, ce sera plus attrayant (hihaho) Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Héritiers maudits, vraiment ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Héritiers maudits, vraiment ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harry Potter existe vraiment !
» Je suis vraiment fière de moi...
» j'ai acheté une piscine pour mon AAD... vraiment pas chère !
» Quel os Dieu a-t-il vraiment pris à Adam pour créer Eve ?
» Que sait-on vraiment de la réalité ? (film)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Youpi Youpi Fan-Club Show :: Le Coin des Artistes :: Nouvelles-
Sauter vers: